Livraison Colissimo gratuite !

Livraison Colissimo gratuite !

Pourquoi la luminothérapie est-elle bénéfique sur notre santé ?

Posté par Franck

Les bienfaits de la luminothérapie pour la santé ne sont plus à démontrer. Quel est le point commun pour soigner la dépression saisonnière, les troubles du sommeil, le baby blues, le mal-être des personnes âgées et les patients atteints de problèmes de peau ? La réponse est la luminothérapie. Dès la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 1940, l'utilisation de la luminothérapie était fréquente. Elle permettait de soigner certains problèmes de peau, comme le lupus vulgaire ou la variole. Le médecin d'origine danoise, Niels Finsen est le premier à avoir reconnu les bienfaits de la lumière dans le traitement de ces affections. S'il a découvert que les rayons lumineux étaient capables de guérir ces maladies de peau, ce n'est que bien plus tard que l'on a compris qu'exposer à la lumière des patients atteints de dépression saisonnière, de troubles du sommeil ou de baby blues pouvait les soigner.

Quels sont les bienfaits de la luminothérapie ?-1

Travaux de Niels Finsen et reconnaissance des bienfaits de la luminothérapie

Niels Finsen était un médecin danois fortement handicapé par une maladie neurodégénérative. Finsen s'est intéressé très tôt aux bienfaits de la lumière sur le corps humain et a commencé des études poussées sur le sujet. Il a su démontrer que le rayonnement du soleil pouvait stimuler les tissus et les guérir. Le monde de la médecine a rapidement cru en lui et en la possibilité de soigner de nombreux patients grâce à ses ingénieuses inventions d'appareils capables de concentrer les radiations lumineuses.

C'est à la tête d'un institut ouvert à Copenhague que le médecin a poursuivi ses recherches sur les bienfaits de la luminothérapie sur le corps humain. Finsen a alors développé une lampe dotée de lentilles capables de concentrer les rayons de la lumière naturelle avant qu'ils ne soient dirigés vers la zone malade de la peau des patients. Les résultats ont été plus que prometteurs puisque Finsen a réussi son pari.

Quels sont les effets constatés de la luminothérapie ? Finsen a principalement mis en avant les bénéfices de la luminothérapie sur les problèmes de peau. Ce n'est que dans les années 1980 que les Américains ont procédé à des tests de luminothérapie appliqués aux patients atteints de dépression saisonnière et de troubles du sommeil. Ils ont, en effet, fait le rapprochement entre la baisse de luminosité de l'hiver, les troubles saisonniers et le manque de sérotonine et de mélatonine au niveau du cerveau. Ils se sont ensuite intéressés au développement de lampes de différentes puissances (2500 lux jusqu'à 10000 lux) adaptées aux problèmes saisonniers engendrés par la diminution de l'intensité de la lumière.

Le principe retenu est simple : exposer quotidiennement le patient à la lumière artificielle d'une lampe de luminothérapie pour diminuer voire faire disparaître les troubles. Les bienfaits ont été rapidement démontrés et de nombreuses personnes bénéficient aujourd'hui de soins de luminothérapie.

Rapprochement entre luminothérapie et mélatonine

Quid de la luminothérapie et de la mélatonine ? La mélatonine est une hormone fabriquée durant la nuit par notre organisme, à partir de la sérotonine. Elle régule notre horloge biologique qui assure les cycles jour/nuit de notre quotidien. Cette hormone favorise notre endormissement par l'envoi d'un signal à notre cerveau.

Elle participe également au maintien de notre :

  • température corporelle;
  • système immunitaire;
  • gestion de l'appétit;
  • régulation de la glycémie.

N'oublions pas non plus qu'elle possède des effets sur le jet lag (ou décalage horaire).

Son bon fonctionnement sur le déclenchement du sommeil dépend de la sérotonine. Ce neurotransmetteur synthétisé par les neurones est issu d'un acide aminé présent dans les protéines : le tryptophane. Vous l'aurez compris, l'une dépend de l'autre.

Que se passe-t-il lors de la diminution de la mélatonine ?

La diminution de la mélatonine entraîne principalement des troubles du sommeil : difficulté d'endormissement, réveils nocturnes, sommeil non réparateur, décalage de l'horloge biologique. Notre corps ne récupère plus, la fatigue s'installe et nous sommes rapidement épuisés. Les scientifiques se sont rendu compte que ces troubles ont pour principale origine le manque de lumière et de soleil en période hivernale.

Comment remédier aux troubles du sommeil ?

Plutôt que de supplémenter la diminution de la mélatonine par une prise d'hormone sous forme de cachets, préférons un traitement naturel : la luminothérapie. Une séance quotidienne permet de réguler notre horloge biologique et de retrouver un sommeil bienfaiteur. La thérapie dure le temps de l'hiver et peut être arrêtée dès le retour des beaux jours. La séance peut être réalisée en ambulatoire à l'hôpital ou à domicile, avec une lampe ou des lunettes de luminothérapie. Il suffit de s'installer devant la lampe durant 30 minutes ou de porter les lunettes, de lire ou de regarder un film en ayant la lumière face au visage. Les yeux la transforment en impulsions électriques envoyées au cerveau pour stimulation de la sérotonine et production de la mélatonine.

Les effets bénéfiques sur la santé sont rapides. Le corps médical recommande dorénavant à de nombreux patients des séances de luminothérapie, y compris à domicile.

Relancer la production de sérotonine avec la luminothérapie

Produire plus de sérotonine avec la luminothérapie est facile et ses bienfaits sont nombreux. La sérotonine agit sur notre humeur. Sa diminution l'hiver, par manque de luminosité diurne, peut entraîner chez certaines personnes plus sensibles une dépression saisonnière bien connue des médecins. Manque d'énergie, idées noires, fatigue constante, envie irrépressible de dormir sont autant de signes de ce trouble saisonnier.

La luminothérapie vient au secours de ces patients. L'utilisation quotidienne durant 30 minutes d'une lampe de luminothérapie ou de lunettes adaptées redonne rapidement de l'énergie et chasse ces troubles saisonniers. Pour être efficace, l'intensité de la lampe doit être réglée entre 2500 lux et 10000 lux au maximum (le lux est l'unité d'éclairement de la surface). Ainsi, la rétine va réactiver la sérotonine qui agira rapidement, comme une thérapie, sur l'humeur du patient.

A noter que si cette dépression saisonnière dure dans le temps et a tendance à s'installer, il est nécessaire de consulter un médecin.

Quels sont les bienfaits de la luminothérapie ?-2

Les bienfaits généraux de la luminothérapie

Après avoir compris le fonctionnement des troubles du sommeil, de la baisse d'énergie et de la dépression saisonnière dus à diminution de la luminosité en hiver, intéressons-nous aux principaux bienfaits de la luminothérapie.

Si vous êtes sujet à ces troubles, choisissez une solution pratique : une lampe de luminothérapie. Vous pouvez ainsi démarrer votre exposition à la lumière dès le début de l'hiver, avant que les jours ne soient trop courts. Le premier bienfait du traitement est de ne pas vous laisser envahir par une humeur maussade ou des troubles réguliers du sommeil. Le second bienfait de la luminothérapie est de vous éviter un traitement médical et ses possibles effets secondaires. Enfin, vous vous réveillez en forme, plein d'énergie et d'allant pour votre nouvelle journée.

Travail de nuit et bienfaits de la luminothérapie

Une lampe et des lunettes de luminothérapie sont adaptées à la récupération physique après un poste en horaires décalés ou de nuit. La lumière va ainsi synchroniser l'horloge biologique mise à mal par les horaires de travail et stimuler l'organisme, en lui redonnant de l'énergie.

Les séances de luminothérapie sont généralement effectuées le matin. Les personnes en horaires décalés ou travaillant de nuit font donc exception à cette règle du fait de leur rythme de vie particulier et peuvent réaliser une séance de luminothérapie le soir. La lampe est simplement placée sur une table, près d'un bureau ou au cours d'un repas (avant de partir travailler le soir par exemple). Les séances de luminothérapie peuvent être effectuées tout au long de l'année (contrairement aux personnes ayant un rythme de vie diurne qui doivent limiter l'utilisation de la lampe de luminothérapie à la fin de l'automne ou à l'hiver).

Ainsi, faire une séance de luminothérapie le soir décale l'horloge biologique et permet au corps de supporter la nuit de travail sans somnolence et d'être moins fatigué. Elle aide aussi à bien s'endormir en rentrant au petit matin. Une séance de luminothérapie le matin va, à l'opposé, permettre de se lever et de se coucher plus tôt.

Bienfaits de la luminothérapie sur le baby blues

Cette période particulière post accouchement, que l'on appelle le baby blues, provoque généralement un mal-être de courte durée. Cet état passager est dû à la chute rapide des hormones après l'accouchement. Si ce baby blues ne dure que quelques jours chez la plupart des jeunes mamans, il peut malheureusement demeurer un peu plus longtemps chez certaines d'entre elles.

La luminothérapie est le traitement idéal pour récupérer rapidement énergie et bonne humeur puisqu'elle va stimuler la production d'hormones pour le mieux-être de la maman. Comme pour les troubles du sommeil et de la dépression saisonnière, les séances doivent être quotidiennes et d'une durée de 30 minutes.

Les contre-indications de la luminothérapie

Nous ne pouvions terminer ces pages sur les bienfaits de la luminothérapie sans vous parler des contre-indications à ce traitement par la lumière. Ainsi, si vous souffrez des pathologies suivantes, nous vous déconseillons vivement de suivre des séances de luminothérapie :

  • traitement photosensibilisant;
  • sensibilité des yeux à la lumière;
  • problèmes oculaires comme la cataracte, la dégénérescence maculaire, le glaucome, la rétinite pigmentaire;
  • diabète et herpès dans le cadre de personnes souffrant de rétinopathie;
  • paranoà¯a et schizophrénie.

Cette liste n'est pas exhaustive. N'hésitez donc pas à consulter votre médecin, psychiatre ou ophtalmologiste avant de démarrer vos séances de luminothérapie. De nombreux antibiotiques, anti-inflammatoires, diurétiques et antiparasitaires sont photosensibles ; cela signifie qu'ils peuvent induire une réaction cutanée parfois assez forte. Si vous devez entamer un traitement antibiotique alors que vous réalisez quotidiennement vos séances de luminothérapie, nous vous recommandons de les suspendre le temps de votre traitement.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Lampe HELIOS 10 000 LUX
Meilleure vente
Lampe Helios 10 000 Lux
129,90 € 179,90 €
VOIR LE PRODUIT
Lampe HELIOS 10 000 LUX
Meilleure vente Lampe Helios 10 000 Lux
VOIR LE PRODUIT