Livraison Colissimo gratuite !

Livraison Colissimo gratuite !

Comment mieux gérer les symptômes du diabète grâce à la luminothérapie ?

Posté par Franck

Souffrir de diabète c'est devoir apprendre à vivre avec et trouver des solutions pour mieux gérer ce dernier. Si des traitements médicamenteux permettent de vivre avec la maladie, les médecines douces peuvent elles aussi permettre d'apaiser les troubles. C'est notamment le cas de la luminothérapie.

Si quelques contre-indications sont tout de même à prendre en compte avant de pratiquer des séances de luminothérapie, certaines études ont pu prouver l'efficacité de la lumière dans le traitement de certains troubles du diabète et notamment concernant la cicatrisation des plaies.

Il serait même bientôt possible de proposer la luminothérapie en complément d'un traitement classique aux personnes diabétiques, et ce, directement chez eux.

Découvrez comment utiliser la luminothérapie contre des maladies telles que le diabète.

Mieux gérer son diabète avec la luminothérapie-1

Qu'est-ce que la luminothérapie ?

La luminothérapie est une technique que l'on utilise en médecine douce. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette dernière a montré de nombreux bienfaits pour l'Homme au niveau psychologique, mais également biologique.

La luminothérapie est une pratique non invasive puisqu'il s'agit simplement d'exposer la personne concernée à une source de lumière. Des lampes artificielles s'apparentant à la lumière du soleil sont donc utilisées pour réaliser des séances de luminothérapie.

La luminothérapie permet de lutter contre de nombreuses maladies. En effet, elle permet de lutter contre la dépression hivernale ou bien encore les des troubles du sommeil. Néanmoins, il est recommandé de prendre contact avec son médecin traitant avant de commencer ce genre de traitement.

Quels sont les bienfaits de la luminothérapie ?

La luminothérapie peut être utilisée pour soulager de nombreux troubles de santé ou de bien-être. En hiver, la baisse de luminosité peut en effet entraîner un dérèglement de l'horloge biologique. Ainsi, la luminothérapie peut être envisagée pour :

  • prévenir ou combattre la dépression saisonnière;
  • apaiser la dépression de manière plus générale;
  • améliorer la qualité du sommeil;
  • réduire les symptômes du syndrome prémenstruel;
  • réduire les troubles alimentaires et particulièrement la boulimie saisonnière;
  • apaiser les personnes souffrant de pathologie neurologique telle que la démence ou bien encore la maladie de Parkinson.
  • réduire les effets du décalage horaire;
  • apaiser les personnes souffrant d'une dépression post-partum;
  • permettre aux sportifs de mieux soigner leurs blessures;
  • prévenir l'apparition des rides et lutter contre le vieillissement cellulaire;
  • renforcer le système immunitaire.

Parmi tous ces bienfaits, la luminothérapie permet aussi de favoriser la cicatrisation des plaies chroniques ce qui justifie son utilisation par des personnes atteintes de diabète.

Quelles sont les contre-indications de la luminothérapie ?

Bien que la luminothérapie appartienne aux médecines douces, il est important de s'assurer que la pratique ne soit pas déconseillée en fonction de votre état de santé. Il existe en effet quelques contre-indications :

  • si vous prenez un médicament photosensible tel que le lithium;
  • si vous souffrez d'une maladie psychiatrique comme l'autisme;
  • si vous souffrez d'une pathologie ophtalmologique comme la cataracte.

Le diabète peut en effet entraîner des problèmes ophtalmologiques c'est pourquoi il est préférable de vous assurer que la luminothérapie n'est pas déconseillée dans votre cas.

Mieux gérer son diabète avec la luminothérapie-2

Opter pour la luminothérapie afin de lutter contre le diabète ?

Le diabète est une maladie pouvant entraîner différentes complications. Parmi ces complications de la maladie figure notamment l'ulcère diabétique qui peut être contenu grâce à la luminothérapie.

Qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète est un trouble de l'assimilation, de l'utilisation et du stockage des sucres apportés par l'alimentation. Ainsi, le taux de glucose dans le sang (glycémie) est élevé. C'est ce que l'on appelle l'hyperglycémie. Il existe deux principaux types de diabète (le diabète de type 1 et le diabète de type 2).

Outre l'hyperglycémie, le diabète entraîne d'autres complications liées à la circulation du sang. L'une de ces complications est l'ulcère diabétique.

L'ulcère diabétique : une complication majeure du diabète

L'ulcère diabétique est en effet l'une des complications du diabète : le nerf du pied est atteint par le diabète ce qui provoque une perte de sensibilité, des déformations ou bien encore une sècheresse de la peau. De plus, les vaisseaux artériels de la jambe sont également atteints ce qui entraîne une mauvaise vascularisation du pied. Ces complications entraînent alors bien souvent une infection qui se développe dans le pied diabétique. Les doigts des personnes diabétiques peuvent également être concernés.

Les personnes atteintes de diabète encourent un risque accru d'ulcères ou de plaies ouvertes à retard de cicatrisation à cause d'une mauvaise circulation sanguine. Les ulcères veineux apparaissent lorsque le sang ne remonte pas bien des jambes vers le coeur, ce qui provoque une accumulation de pression dans les veines.

Plusieurs milliers d'amputations sont réalisées chaque année en France à cause des complications de l'ulcère diabétique. L'ulcère diabétique non ou mal traité peut ainsi avoir des conséquences graves.

La luminothérapie pour favoriser la cicatrisation des plaies diabétiques

Pour traiter l'ulcère diabétique, la plaie doit être nettoyée très régulièrement et le patient est dans l'obligation de suivre un traitement antibiotique pour limiter l'infection. Cependant, d'autres thérapies peuvent apporter leur contribution dans le traitement de ces plaies chroniques. C'est le cas de luminothérapie.

Une équipe de dermatologues de l'Université de Manchester a en effet étudié cette piste dans le cadre du traitement des plaies liées aux ulcères diabétiques. Grâce à un dispositif de 32 ampoules émettant de la lumière infrarouge, rouge et ultraviolette, l'étude a pu révéler l'efficacité de la luminothérapie pour favoriser la cicatrisation des plaies. La luminothérapie représente donc une nouvelle voie thérapeutique à la fois économique et peu invasive capable de compléter les traitements standards.

Des chercheurs de l'université de Florence avaient déjà démontré l'efficacité de la lumière bleue pour réparer les tissus en agissant sur une enzyme des mitochondries qui stimulent les cellules et la cicatrisation. D'autres types de lumières apportent également des résultats intéressants :

  • la lumière ultraviolette permet de tuer les bactéries et réduit l'inflammation bloquant la cicatrisation;
  • la lumière rouge stimule la circulation sanguine et augmente l'apport en oxygène et en nutriment nécessaire à la cicatrisation tout en contribuant à la croissance de nouveaux tissus (épithélialisation);
  • la lumière infrarouge permet d'augmenter le débit sanguin.

Un traitement de luminothérapie à domicile ?

Jusqu'à présent, les patients bénéficiant de la luminothérapie par laser sont traités à l'hôpital. Cependant, il serait possible d'envisager un traitement plus pratique directement au domicile des patients.

Un système de surveillance à distance de l'évolution de la cicatrisation pourrait en effet permettre aux personnes souffrant de plaies chroniques dues au diabète de suivre un traitement de luminothérapie chez eux.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Lampe HELIOS 10 000 LUX
Meilleure vente
Lampe Helios 10 000 Lux
129,90 € 179,90 €
VOIR LE PRODUIT
Lampe HELIOS 10 000 LUX
Meilleure vente Lampe Helios 10 000 Lux
VOIR LE PRODUIT