Livraison Colissimo gratuite !

Livraison Colissimo gratuite !

Arthrite, arthrose et rhumatismes : soulager les douleurs par l'acupression 

Posté par Franck

Entre 12 et 13 millions de Français sont concernés par l'arthrite et l'arthrose, deux maladies qui appartiennent à la famille des rhumatismes. Différentes sur de nombreux points, elles se manifestent toutes les deux par des douleurs articulaires, des raideurs, de la fatigue et de la difficulté à mobiliser les articulations.

L'arthrite ou l'arthrose peuvent être très difficiles à vivre pour les personnes qui en sont atteintes, car les répercussions de ces maladies sur leur vie sociale et professionnelle sont beaucoup d'entre elles importantes. De nombreux malades déclarent avoir perdu leur travail à cause de leur pathologie.

Pour soulager les douleurs, on peut recourir à l'acupression, une branche de l'acupuncture qui a déjà fait ses preuves depuis plus de 2000 ans en Chine.

Comment utiliser l'acupression pour soulager les douleurs articulaires liées à l'arthrite et à l'arthrose ? Mais avant toute chose, qu'est-ce qui caractérise ces deux maladies articulaires si souvent confondues à tort, et quelles sont leurs causes et les traitements possibles ? Nous faisons le point.

Utiliser l'acupression pour les rhumatisme et l'arthrite-1

L'arthrite et ses différentes formes

L'arthrite (du grec arthron : articulation, et du latin ite : inflammation) désigne plus d'une centaine de maladies, caractérisées par une inflammation aigà¼e ou chronique de l'articulation, et plus exactement de la membrane synoviale. On parle alors d'arthrite inflammatoire (communément appelée arthrite), afin de la distinguer de l'arthrite dégénérative (autre appellation de l'arthrose) que nous verrons plus loin.

Allant des formes bénignes à des formes potentiellement invalidantes, voire mortelles (arthrites septiques), la pathologie peut toucher tout le monde, même les enfants.

Les douleurs inflammatoires, caractéristiques de l'arthrite

Outre une rougeur, une raideur, de la chaleur et un oedème au niveau des articulations, l'arthrite inflammatoire présente également un autre symptôme caractéristique : la douleur inflammatoire.

L'arthrite inflammatoire occasionne des douleurs articulaires et parfois musculaires (atteinte des tendons) :

  • survenant surtout au repos, la nuit;
  • diminuant d'intensité lors d'une activité physique.

Cette maladie rhumatismale entraîne une raideur matinale pendant une durée allant de 1/4 d'heure à plusieurs heures. Le plus souvent, on observe chez les personnes atteintes de la difficulté à se déplacer et à effectuer les gestes du quotidien. Certaines formes d'arthrites peuvent également causer fatigue, pâleur et perte d'appétit.

Les différentes formes d'arthrites

Les rhumatologues classent la plupart des formes d'arthrites inflammatoires en 3 grandes catégories :

  • l'arthrite aseptique (sans cause infectieuse) telle que la polyarthrite rhumatoà¯de, la spondylarthrite ankylosante, le rhumatisme articulaire aigu, l'arthrite psoriasique et l'arthrite réactionnelle;
  • l'arthrite septique (provoquée par un germe) à l'exemple de l'arthrite infectieuse, l'arthrite virale et de l'arthrite chronique juvénile;
  • l'arthrite microcristalline (avec présence de microcristaux dans l'articulation) comme la goutte et la chondrocalcinose;

D'autres formes d'arthrites existent également, comme la pseudo-polyarthrite rhizomélique, l'arthrite avec enthésite et l'arthrite nerveuse. Parmi toutes ces formes d'arthrites inflammatoires, la polyarthrite rhumatoà¯de est l'une des plus communément rencontrées. Notons que les maladies arthritiques sont, pour la plupart, chroniques.

Arthrite et arthrose : quelles différences ?

L'arthrite et l'arthrose sont deux maladies rhumatismales douloureuses et parfois invalidantes, souvent confondues à tort. Voyons leurs principales différences.

Des différences liées au processus d'altération du cartilage

Nous l'avons vu, l'arthrite inflammatoire se caractérise par une inflammation de la membrane synoviale des articulations. Une telle inflammation entraîne la sécrétion de substances appelées "quinines", qui détruisent petit à petit le cartilage recouvrant les extrémités des os, au niveau de l'articulation touchée. Dans l'arthrite, l'altération du cartilage est donc d'origine biochimique.

Dans l'arthrose, par contre, la dégénérescence du cartilage articulaire résulte de son usure graduelle, le plus souvent liée à l'âge. La cause en est donc ici liée à un phénomène mécanique. Aussi appelée "arthrite dégénérative", l'arthrose concerne 10 millions de Français. C'est la plus fréquente des maladies rhumatismales.

Des différences au niveau de la nature des douleurs

Dans le cas de l'arthrite, les douleurs diminuent lorsque les articulations sont sollicitées, et elles s'intensifient au repos, durant la nuit. Par contre, en présence d'arthrose, c'est tout le contraire : les douleurs se manifestent lorsque les articulations sont en mouvement, elles diminuent au repos.

Des différences de localisation

L'arthrite peut atteindre une ou plusieurs articulations simultanément (doigts, genou, pied et cheville, hanche, vertèbres du dos), y compris des ligaments (dents). Certains organes, tels que la peau, les yeux et le coeur, peuvent également être touchés. L'arthrose, quant à elle, n'atteint que le cartilage articulaire.

Des différences de causes

Les principales causes d'arthrose sont le vieillissement, la sursollicitation de certaines articulations (arthrose des coudes et des poignets chez certains sportifs et travailleurs) et le surpoids (arthrose des genoux et des hanches).

L'arthrite peut, quant à elle, être d'origine infectieuse (arthrite septique), génétique (arthrite idiopathique juvénile), immunitaire (polyarthrite rhumatoà¯de) ou métabolique (goutte). Certains facteurs environnementaux (fumée de tabac) peuvent également favoriser l'arthrite.

Les différents traitements de l'arthrite et de l'arthrose

Le traitement de l'arthrite et de l'arthrose passe par un soulagement des douleurs et par l'amélioration de la qualité de vie du malade. A ce jour, aucune solution ne permet de guérir complètement de l'arthrite et de l'arthrose.

Variant en fonction du type d'arthrite à soigner, différentes solutions de traitement, souvent complémentaires, existent :

  • les traitements médicamenteux;
  • l'homéopathie;
  • la kinésithérapie;
  • la chirurgie;
  • les médecines douces (phytothérapie, huiles essentielles, naturopathie, cure thermale.);
  • la médecine traditionnelle chinoise (MTC) : acupuncture et acupression.

Notons que la médecine occidentale conventionnelle se limite aujourd'hui à soulager les symptômes actuels de l'arthrite et de l'arthrose, à en calmer les douleurs et à stabiliser, autant que faire se peut, les lésions existantes, tout en s'efforçant de prévenir la progression de la maladie.

Utiliser l'acupression pour les rhumatisme et l'arthrite-2

Médecine chinoise : soulager les douleurs articulaires grâce à l'acupression

La médecine traditionnelle chinoise considère que toute maladie résulte d'un déséquilibre des énergies Yin et Yang du corps. Issue de la MTC, l'acupuncture, ainsi que l'acupression qui en constitue une branche, vise à lever les éventuels déséquilibres et blocages énergétiques ayant causé la maladie. Objectif : rétablir l'équilibre énergétique du corps (l'énergie vitale Qi), c'est-à -dire la bonne santé.

Dans le cas des rhumatismes, la MTC estime qu'ils sont dus ?:

  • des facteurs climatiques externes (vent, froid et humidité);
  • une faiblesse énergétique au niveau de deux organes clés, à savoir le foie et les reins.

Afin de rétablir la bonne santé de la personne atteinte d'arthrite ou d'arthrose, le praticien certifié en acupuncture ou en acupression va agir sur 3 niveaux :

  • désobstruer les méridiens;
  • chasser les énergies perverses (dont le vent, le froid et l'humidité);
  • tonifier le rein et le foie.

Une séance d'acupression dure en général 20 minutes. Quant au nombre de séances, il varie en fonction de la forme et de la sévérité de la maladie rhumatismale à traiter. En règle générale, les effets de cette thérapie énergétique sur les douleurs liées à l'arthrite ou à l'arthrose sont notables dès les premières séances.

Bon à savoir : l'acupression peut également être pratiquée en auto-massage chez soi, à l'aide d'un coussin et d'un tapis d'acupression. Très en vogue, ces produits bien-être sont reconnus pour leur efficacité dans la gestion des douleurs et des raideurs articulaires, dans les cas d'arthrose et d'arthrite. Ils réactivent la circulation sanguine et ont un effet antalgique immédiat. Ils peuvent, sur les conseils d'un thérapeute, être utilisés en complément d'un traitement médical classique.

Nous vous recommandons ces autres pages :