Livraison Colissimo gratuite !

Livraison Colissimo gratuite !

Traitement de la conjonctivite : comment se soigner par l'acupression ?

Posté par Franck

Å'il rouge, larmoiements, picotements, sensation de grains de sable sous la paupière, sensibilité à la lumière. La conjonctivite, le plus souvent bénigne, est une affection courante des yeux. Il n'y a cependant pas une, mais plusieurs conjonctivites, car cette pathologie peut avoir différentes origines. Elles peuvent être soit infectieuses (virales ou bactériennes), soit non infectieuses (allergiques ou irritatives).

La conjonctivite peut affecter un seul oeil ou bien les deux yeux. Elle doit être bien traitée, et ce le plus rapidement possible, sous peine de complications pouvant atteindre la cornée, causant alors une douleur vive ainsi qu'une altération de la vision.

Il existe autant de traitements que de causes de conjonctivite. Quelles sont ces causes ? Comment traiter cette pathologie oculaire ? A quels remèdes naturels peut-on recourir ? Comment utiliser l'acupression pour soigner une conjonctive ?

Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre à travers les lignes qui suivent.

Utiliser l'acupression contre la conjonctivite et les rougeurs des yeux-1

Qu'est-ce que la conjonctivite ?

La conjonctive est une inflammation ou une irritation de la conjonctive de l'oeil, une fine membrane transparente recouvrant le globe oculaire et l'intérieur des paupières.

En fonction de l'origine de cette pathologie, différentes sortes de conjonctivites existent :

  • la conjonctivite virale, très fréquente, surtout chez les enfants;
  • la conjonctivite bactérienne, peu fréquente;
  • la conjonctivite allergique, très souvent associée à une rhinite allergique;
  • la conjonctivite irritative, plus ou moins fréquente à tout âge.

Les causes et durées de la conjonctivite

Les causes et la durée d'une conjonctivite dépendent de l'origine de la maladie. Celle-ci pouvant être d'origine infectieuse (conjonctivites virales ou bactériennes), ou non infectieuse (conjonctivites allergiques ou irritatives).

  1. La conjonctivite virale survient dans un contexte viral (rhume, grippe, rougeole, rubéole, etc.). Elle disparaît en 1 semaine, si elle et l'éventuelle maladie qui l'accompagne reçoivent toutes deux un traitement approprié.
  2. La conjonctivite bactérienne est causée la plupart du temps par un streptocoque ou un staphylocoque. Les symptômes peuvent disparaître en seulement 2 à 3 jours après la première prise d'antibiotiques.
  3. La conjonctivite allergique est provoquée par un allergène comme le pollen et les poils d'animaux.
  4. La conjonctivite irritative peut être, quant à elle, consécutive à un manque de larmes (sècheresse oculaire) ou à un agent irritant (pollution, fumée, poussière, produit chimique, collyre, corps étranger, lentilles de contact, vent ou froid). Elle disparaît rapidement dès qu'un traitement adéquat est entamé ou après suppression du contact avec la cause de l'irritation.

Les symptômes de la conjonctivite

Toutes les conjonctivites présentent un certain nombre de similitudes dans leurs manifestations : rougeur de l'oeil ou des yeux atteints et larmoiement. Par contre, en fonction de l'origine de la maladie, d'autres symptômes plus spécifiques viennent s'y ajouter. Ainsi, en cas de :

  • conjonctivite virale : les deux yeux sont atteints (conjonctivite bilatérale), avec sensation de corps étranger/grains de sable, larmoiement abondant, sécrétions claires, paupières gonflées et photophobie;
  • conjonctivite bactérienne : un seul oeil est atteint (conjonctivite unilatérale), du moins au début de la maladie, avec sensation de grain de sable, irritations, paupières gonflées et sécrétions collantes de pus jaune et épais;
  • conjonctivite allergique : conjonctivite bilatérale avec démangeaisons, gonflement des paupières, larmoiement clair et symptômes allergiques (éternuement ou rhinite);
  • conjonctivite irritative : conjonctivite unilatérale ou bilatérale, larmoiement léger, picotements.

Notons que la conjonctivite virale ou bactérienne est très contagieuse. La transmission se fait si la personne atteinte touche le pus ou les sécrétions au niveau de ses yeux. Cette pathologie nécessite donc de prendre un certain nombre de précautions pour éviter de se faire contaminer ou de contaminer les autres.

Utiliser l'acupression contre la conjonctivite et les rougeurs des yeux-2

La conjonctivite : définition, causes et symptômes

Les différents traitements de la conjonctivite

Traitements conventionnels de la conjonctivite

Les traitements diffèrent selon le type de conjonctivite auquel on a affaire :

  • conjonctivite virale : lavage fréquent des yeux au sérum physiologique, larmes artificielles, collyre antiseptique;
  • conjonctivite bactérienne : collyres antibiotiques (sur prescription médicale);
  • conjonctivite allergique : élimination de l'allergène, antihistaminique par voie orale et, selon les cas, collyre antihistaminique, anti-inflammatoire ou à base de corticoà¯des;
  • conjonctivite irritative : collyre antiseptique, collyre anti-irritation, larmes artificielles.

Une conjonctivite nécessite d'être traitée rapidement afin d'éviter les complications. Dès les premiers symptômes, consulter un médecin généraliste ou un ophtalmologue est ainsi impératif.

Traitements naturels de la conjonctivite

Mis à part les traitements conventionnels, un certain nombre de remèdes naturels permettent de soigner naturellement une conjonctivite, même chez les bébés. Il s'agit du lait maternel, du miel et du gel d'aloe vera.

Des décoctions et infusions de plantes (camomille romaine, bleuet, euphraise, plantain lancéolé) - aux actions anti-inflammatoires, anti-bactériennes, anti-allergiques et décongestionnantes - sont également utilisées en application locale ou bain d'yeux pour lutter contre l'inflammation oculaire.

L'homéopathie, la réflexologie, l'acupuncture et l'acupression constituent d'autres options de traitement possibles de la conjonctivite.

Si les symptômes persistent au bout de 5 jours, il faut consulter un médecin ou un spécialiste des yeux.

Conjonctivite et rougeur des yeux : comment utiliser l'acupression ?

L'acupuncture en bref

Issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), l'acupression, également surnommée "acupuncture sans aiguille", est une technique thérapeutique qui consiste à stimuler des zones spécifiques du corps grâce à la pression des doigts. Ces points s'appellent les "points d'acupuncture". La majorité de ces points, à travers lesquels circule l'énergie vitale ou "Qi", se situent sur les principaux méridiens du corps.

L'acupression dérive de l'acupuncture qui, à la place des doigts, utilise de fines aiguilles à enfoncer dans la peau.

Les points d'acupuncture pour la conjonctivite

Pour prévenir ou soigner la conjonctivite, différents points d'acupuncture peuvent être stimulés. Parmi les points majeurs indiqués pour le traitement de la conjonctivite et des troubles oculaires figurent les 4 points d'acupuncture suivants :

  • le point 20VB (Feng Chi) : le 20ème point du méridien de la vésicule biliaire (20VB), appelé Feng Chi, se situe sur la nuque, en dessous de l'os occipital. Sa fonction est, entre autres, de soulager la rhinite et les symptômes de la conjonctivite (yeux rouges et douloureux, larmoiements, troubles de la vision);
  • le point 2V (Zan Zhu) : le 2ème point du méridien de la vessie (2V), nommé Zan Zhu, est localisé au niveau de l'oeil, à l'extrémité interne du sourcil, à la croisée des muscles frontal, pyramidal et sourcilier. Sa stimulation favorise le traitement du rhume des foins et des troubles touchant la région des yeux (rougeurs, irritations, douleurs, larmoiements);
  • le point 1V (Jing Ming) : le 1er point du méridien de la vessie (1V), qui s'appelle Jing Ming), se situe au niveau du coin interne de l'oeil. Sa fonction est, entre autres, de clarifier la vision et de traiter les symptômes de la conjonctivite (rougeurs des yeux, gonflements, douleurs, larmoiements et démangeaisons);
  • le point 1E (Cheng Qi) : le 1er point du méridien de l'estomac, qui se nomme Cheng Qi, se trouve sous l'oeil, sur le bord inférieur de la fosse orbitaire, à l'aplomb de la pupille. La stimulation de ce point permet de soulager les symptômes de la conjonctivite (rougeurs des yeux, gonflements, douleurs, larmoiements).

Les principales techniques d'acupression réalisées sur ces points sont les pressions maintenues et le massage en rotation.

Ayant fait ses preuves depuis des milliers d'années en Chine, l'acupression constitue un traitement complémentaire efficace dans la prise en charge de la conjonctivite.

Nous vous recommandons ces autres pages :