Livraison Colissimo gratuite !

Livraison Colissimo gratuite !

L'acupression au profit d'un accouchement naturel

Posté par Franck

L'accouchement est un évènement parfois redouté des femmes enceintes. Entre appréhension, douleur et impatience, la future maman est amenée à traverser un moment difficile qu'il est possible de bonifier notamment grâce à l'acupression. La douleur, les contractions et autres complications de l'accouchement constituent un cas parmi tant d'autres que l'acupression permet de traiter ou soulager.

L'acupression est une technique issue de la médecine traditionnelle chinoise, tout comme l'acupuncture, mais ces deux techniques sont assimilées à tort, l'acupuncture ayant recours à des aiguilles alors que l'acupression est davantage manuelle. Par le biais de points de pression bien définis, l'acupression procure des effets directs comme indirects pouvant aider à soulager les maux et douleurs auxquels toute personne peut être soumise. Ainsi, lors d'un accouchement, qu'importe le déroulement des phases de travail, l'acupression s'avère être une solution thérapeutique naturelle convenable pour gérer le mieux possible l'arrivée du bébé.

Utiliser l'acupression lors de l'accouchement-1

L'expérience de l'accouchement pour la femme enceinte d'aujourd'hui

Qu'il s'agisse d'une première ou d'une énième expérience pour les parents, la naissance du bébé est un merveilleux moment, pourvu que la femme enceinte ne souffre pas d'un accouchement douloureux, long et éprouvant. Pour que l'accouchement se déroule dans les meilleures conditions possibles, une bonne préparation à l'accouchement ainsi qu'un accompagnement de qualité sont indispensables. De ce fait, plusieurs semaines avant la date du terme, la future mère se doit d'intégrer à son quotidien des séances d'acupressure, pour la relaxation du corps et la gestion de l'intensité de la douleur, afin d'obtenir un effet optimal le jour de l'accouchement.

Aujourd'hui, nombreuses sont les femmes, mais aussi les Français en général, qui développent une curiosité et un intérêt particulier pour les méthodes de soin plus naturelles que celles employées dans le cadre de la médecine dite classique. Les femmes enceintes d'aujourd'hui sont donc friandes d'un traitement de la douleur de forte intensité autre que par la péridurale, ainsi que d'une méthode alternative à la césarienne pour déclencher l'accouchement. L'acupression, tout comme l'acupuncture, s'inscrit donc dans l'émergence et la consolidation des méthodes de traitement et de soin issues de la médecine douce.

L'acupression comme méthode alternative aux solutions médicales plus "classiques"

L'acupression est une méthode répandue issue de la médecine traditionnelle chinoise, avec l'acupuncture et la phytothérapie. Si elle est pratiquée de manière habile, précautionneuse et individualisée, l'acupression est propice à une santé et un bien-être global améliorés au quotidien, elle soulage et prévient toute sorte de maux et douleurs.

L'acupression est plus largement connue par le biais de la réflexologie, une pratique fondée sur les concepts fondamentaux de la médecine douce chinoise, selon lesquels le corps contient des canaux appelés méridiens qui diffusent l'énergie vitale à travers le corps. Comme pour l'acupuncture, la stimulation des zones réflexes adéquates permet donc de produire un effet sur les différents organes, systèmes et muscles. Les techniques d'acupression peuvent être utilisées pour accompagner un accouchement ou pour éviter au mieux tout déclenchement médical, pourtant souvent pratiqué dans le cas d'un dépassement du terme.

Grâce à l'acupression, il est possible d'éviter les modalités analgésiques courantes telles que l'analgésie péridurale, ou encore l'analgésie pharmacologique par inhalation ou par voie parentérale. Ces deux méthodes impliquent l'administration d'agents anesthésiques dont les effets sur la mère comme sur le nouveau-né peuvent être indésirables, même s'ils dépendent en partie de la dose administrée. Elle permet également d'éviter la prise de médicaments contre le stress, l'anxiété ou tout autre état désagréable pour les femmes enceintes.

L'utilisation de la technique d'acupression permet d'éviter le recours à une césarienne, puisqu'elle permet :

  • l'augmentation et la circulation du sang;
  • la dilatation du col de l'utérus;
  • l'assouplissement du col de l'utérus;
  • la descente du bébé;
  • l'augmentation de la fréquence des contractions.

L'acupression constitue donc une alternative sans effets secondaires et sans risques, idéale pour les femmes qui souhaitent contourner les méthodes de médecine classique qui pourraient dans certains cas induire des inconvénients maternels et néonatals. La coopération du partenaire ou de la partenaire et celle de la sage-femme, si elle est sensible à cette méthode, sont les bienvenues pour soulager la douleur ressentie par la femme enceinte et faciliter le travail. L'acupression est favorable à la création d'une atmosphère rassurante et agréable pour la future maman, d'autant plus que la sage-femme surveille le bon déroulement des périodes de travail et veille au bien-être du bébé et de la future maman.

Utiliser l'acupression lors de l'accouchement-2

Les points de pression pour faciliter l'accouchement

Une fois la femme enceinte familiarisée avec le concept d'acupression, il faut cibler les zones réflexes et les points de pression utiles pour déclencher l'accouchement et gérer les douleurs que peut induire le travail.

La procédure reste la même, quel que soit le point de pression stimulé : à l'aide du pouce, il suffit de la pression et du massage du point clé pendant une à deux minutes, de manière délicate, mais ferme. Il est possible de répéter le mouvement autant de fois que nécessaire selon l'intensité de la douleur et jusqu'au soulagement de cette dernière.

D'abord, le point de pression considéré comme le plus efficace pour débuter le travail est le quatrième point du méridien du gros intestin, aussi appelé 4GI, He Gu ou encore Hoku. Il se situe sur la main, entre le pouce et l'index. Quant à la gestion de la douleur des contractions, il faut stimuler le trente-deuxième point du méridien de la vessie, qui se trouve dans le bas du dos entre les deux fossettes. Pour stimuler davantage les contractions, il existe le vingt-et-unième point du méridien de la vésicule biliaire, Jian Jing, situé sur le haut du dos, entre l'épaule et le cou.

La présence d'un professionnel certifié lors de l'accouchement serait idéale, pour une maîtrise parfaite des mouvements et une connaissance approfondie des points de pression liés à la douleur ressentie par la femme enceinte. L'acupression est une pratique accessible et simple, aux nombreux bienfaits, mais il faut rester prudent. Il peut s'avérer nécessaire de solliciter un avis médical avant de s'y prêter pour écarter tout risque de complications lié à des antécédents médicaux, surtout en cas d'une forte intensité de la douleur des contractions avant et lors de l'accouchement.

Alors, femmes enceintes, sages-femmes et partenaires, l'acupression vous ouvre ses portes pour un accouchement paisible, naturel, sans douleur et laisse place au bonheur absolu qu'est la naissance d'un bébé.

Nous vous recommandons ces autres pages :